Seigneur, souviens-toi de moi lorsque tu entreras dans ton royaume." Ce ne sont pas précisément des paroles que l'on s'attendrait à entendre d'un voleur. Cependant, ces paroles prononcées avec foi apportèrent le pardon pour le passé, la paix pour le présent et l'espoir pour le futur à un homme sur le point de mourir.




Luc 23:32-43







Ce fut assurément le point tournant de ma vie. D'accord, il ne me restait plus grand temps; dans quelques heures, cette croix m'arracherait la vie. Cependant, si je devais vivre cent ans de plus, je ne pourrais jamais contempler visage plus aimable que celui de Jésus de Nazareth. Je crois vraiment qu'Il est le Christ.

J'ai entendu dire beaucoup de choses à propos de Lui, mais son attitude calme et imposante , même sur la croix, m'a attiré à Lui. Je ne peux pas expliquer. Je ne le comprends pas entièrement moi-même. De toute ma vie je n'ai jamais fait confiance à personne, et puis voici que je fais maintenant confiance à un homme qui va bientôt mourir.

Ridicule, dites-vous? Laissez-moi vous raconter mon histoire . . .




La vie n'a jamais été facile pour moi. J'ai grandi en volant, en trichant et en escroquant le monde. J'ai commencé quand j'étais gamin, à huit ou neuf ans. Je parcourais les rues et je chapardais des fruits aux étalages ou des marchandises dans les boutiques. Ça semblait anodin au début; juste un jeu, juste pour rire. Mais, devenu adolescent, j'étais vraiment habile dans mon métier. J'étais un voleur professionnel.

Au cours des années, j'ai appris à ne me fier à rien d'autre qu'à mon habileté à voler les autres. Je trichais n'importe qui, n'importe quand, n'importe où. Mon point de vue était que, si je ne volais pas, je ne posséderais rien. Comme je n'avais pas le goût de passer ma vie sans rien avoir, je volais.

En vieillissant, mes crimes sont devenus plus sérieux. J'ai même volé les soldats romains. C'était toujours toute une sensation. Ma tête se gonflait d'orgueil à savoir que je réussirais à ne pas me faire pincer par eux. Je les haïssais, de toute façon. Je calculais que tout ce que je leur prenais, ils me le devaient. Ils surchargeaient notre peuple de taxes et prélevaient n'importe quoi d'eux, alors je ne reprenais qu'un peu de ce qui nous appartenait. Mais je haïssais mon peuple aussi. Les Juifs ne m'avaient jamais rien fait d'autre que me causer des problèmes. Ce que je leur volais, ils me le devaient également.

Bien sûr, je me suis fait attraper plusieurs fois, mais on m'a toujours laissé aller. C'est la première fois qu'ils prenaient mes méfaits tant au sérieux. Peut-être que le juge m'avait vu la face une fois de trop. Ce qui fait que me voici, pendu à une croix, condamné à mourir.

Je ne connaissais pas réellement les deux autres qui étaient sur une croix en même temps que moi. J'avais entendu parler de celui sur la croix du milieu, Jésus. Il y a des gens qui pensaient qu'Il était le Messie. D'autres disaient qu'il était un magicien, qu'il avait ramené des gens à la vie. Je ne savais pas vraiment qui Il était, et ça ne m'intéressait pas beaucoup jusqu'à ce que . . .

On s'était tous fait battre physiquement, mais surtout Lui, celui du milieu. Les soldats lui prêtaient une attention particulière. Je les ai entendus se moquer de Jésus et Le ridiculiser. N'ayant rien à perdre, je me suis joint à eux. Le gars sur la croix à l'autre bout a fait pareil. N'est-ce pas ironique? Nous nous moquions de Celui qui était sur une croix entre nous, et nous étions pour mourir de la même façon.

Je le surveillais, Je remarquais comment Il répondait à la raillerie. Aucune réplique, pas un mot.

Pourquoi ne montrait-il pas de colère? Pourquoi donc ne nous injuriait-il pas comme nous, nous L'injurions? Je ne pouvais pas croire à quel point Il était calme et paisible.

Peu à peu, mes sarcasmes se sont tus. Je ne savais pas quoi dire. Ce Jésus me stupéfiait. Je me suis pris à réprimander le type de l'autre côté de Lui. D'un ton indigné, je lui ai dit: " Ne crains-tu pas Dieu? Ne vois-tu pas que c'est avec raison que nous sommes punis, mais que cet homme n'a rien fait de mal? Comment peux-tu continuer à le ridiculiser? "

Ce n'était tout simplement pas juste. Jésus n'était pas à sa place ici, pendu à une croix entre deux voleurs comme nous. Nous, nous étions des criminels, mais Lui, il semblait tellement innocent. Je crois qu'il était innocent. En fait j'ai commencé à penser que peut-être Il était celui qu'Il déclarait être, le Christ, le fils du Dieu vivant.

Avec ce minuscule grain de foi, je me suis tourné vers Lui. Je l'ai regardé en plein dans la face et lui ai dit: " Seigneur, souviens-toi de moi quand tu viendras dans ton règne. "

Je ne pouvais pas croire que je disais cela, mais je savais dans mon coeur qu'Il était certainement le Seigneur. Si ceci était vrai, alors tout ce qu'Il disait au sujet de Son royaume était également vrai. Tout ce que je désirais c'était qu'Il se souvienne de moi lorsqu'il deviendrait notre roi. J'étais surpris quand Il m'a dit: " Aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis."

Qu'est-ce qu'Il voulait dire, paradis? Ça ne sonnait pas comme une région mystique de fantômes et d'esprits, ni comme un endroit où expier mes péchés. Ça sonnait comme tellement réel, et tellement bon aussi. Au juste, qu'est ce qu'Il voulait dire, aujourd'hui? J'ai toujours cru qu'une fois mort, c'était tout. Que la vie prenait fin. Pourtant, Il m'a promis qu'en ce jour-même je serais avec Lui dans le paradis.

J'ai mis ma confiance en Lui, en Celui qui était accroché à une croix à côté de moi. Même si je ne comprenais pas tout, mettre ma confiance en Lui a fait toute la différence du monde. Je suis devenu la voix de la foi au lieu de celle du doute. C'était la première fois que je mettais ma confiance en quelqu'un d'autre qu'en moi-même. C'était la première fois que je confiais ma vie à quelqu'un. C'était la première fois que j'avais de l'espoir pour l'avenir. Et tout ça à cause de cet homme que j'ai rencontré au Calvaire.




© Tous droits réservés

Toute reproduction interdite, incluant photocopie.

Une production française de

le 2 mars 1996
| RETOUR AU TABLEAU DES VOIX |


00[an error occurred while processing this directive]